Le champignon de Paris, le légume qui a tout bon

Recherche appliquée


La recherche appliquée dans le secteur du Champignon de Paris est réalisée au sein du Centre Technique de Distré, à proximité de Saumur, seul centre d’expérimentation à travailler sur la culture du « Champignon de couche » en France.

Il bénéficie de l’agrément BPE, Bonnes Pratiques d’Expérimentation.

L’équipe technique met en œuvre le programme d’actions décidées par la filière. Les actions portent en particulier sur l’identification et l’optimisation de solutions si possibles alternatives de lutte contre les maladies, compétiteurs et ravageurs des cultures de Champignon de couche.

Les informations techniques sont diffusées directement aux opérateurs de la filière, notamment via La Lettre du Champignon.


Plusieurs programmes de recherche appliquée sont menés sur les principales maladies, ravageurs et compétiteurs du champignon de Paris ainsi que sur l'évaluation de différents matériaux en substitution de la tourbe dans la terre de gobetage.

Maladie de la toile (Dactylium dendroïdes)


Feutrage mycélien de D. dendroïdes recouvrant le gobetage


Feutrage mycélien de D. dendroïdes recouvrant les carpophores


Développement de toiles à la surface d'une parcelle élémentaire en absence totale de protection de la culture

Mouches sciarides



Mouche sciaride


Application du traitement au convoyeur de pulverisation



Vue d’ensemble d’un essai sur sciaride

Maladie de la môle sèche (Lecanicillium fungicola)


Application du traitement au convoyeur de pulverisation


symptômes de L. verticillium : masse bulbeuse


symptômes de L. verticillium : déformation des ébauches de carpophore

Moisissure verte du substrat de culture (Trichoderma aggressivum f. europaeum)


Moisissure verte du substrat de culture (Trichoderma aggressivum f. europaeum) sur compost


Moisissure verte du substrat de culture (Trichoderma aggressivum f. europaeum) sur terre de gobetage