Le champignon de Paris, le légume qui a tout bon

Créée en 1962 l’ANICC, l’Association Nationale Interprofessionnelle du Champignon de couche est aujourd’hui composée :

  • de la FNSACC (Fédération Nationale Spécifique Agricole des Cultivateurs de Champignons), 
  • de FELCOOP (Fédération Française de la Coopération Fruitière, Légumière et Horticole), 
  • et de la FIAC (Fédération des Industries d’Aliments Conservés). Elle représente la filière française du Champignon de Couche.

Ses missions sont notamment :

  • Lobby : défendre la filière en représentant ses intérêts auprès des Pouvoirs Publics français et des instances européennes
  • Recherche appliquée : réalisation d’essais en lien avec la conduite de la culture du Champignon de Paris au sein du Centre Technique de Distré, à proximité de Saumur
  • Collecte, traitement et diffusion de données économiques : suivi de la production, des flux à l’import et à l’export, de la consommation, conduite d’études
  • Communication : campagnes de promotion collective, actions pédagogiques



La production française de champignon de couche s’élève à 90 000 tonnes, issues principalement des Régions Pays de la Loire et Centre-Val de Loire. La filière emploie plus de 2 500 salariés à temps plein pour un chiffre d’affaires annuel de 250 millions d’euros. Ce niveau de production place la France au quatrième rang des producteurs européens derrière la Pologne, les Pays-Bas et l’Espagne.

NOS ACTIONS



Indicateurs économiques

Conformément à la loi « EGAlim » adoptée le 2 octobre 2018, ANICC élabore et diffuse des indicateurs économiques utilisables dans les négociations commerciales par les opérateurs de la filière.

 En savoir plus


D'avantage sur le WEB

Retrouvez d’autres informations sur le Champignon de couche sur les sites :